Constitution d’un transformateur basse tension


Le transformateur est constitué en 2 parties :

  • - La partie appelée primaire
  • - La partie appelée secondaire

La partie primaire

C’est cette partie qui va recevoir l’alimentation du transformateur.

Le primaire est constitué d’une ou plusieurs bobines avec un nombre de spire, selon ce nombre de spire un champ magnétique va être généré à partir d’une tension en entrée.

 

La partie secondaire

C’est cette partie où l’on va pouvoir se raccorder.

Le secondaire est lui aussi constitué d’une ou plusieurs bobines avec un nombre de spire. Selon ce nombre de spire, un champ magnétique capté par les spires va générer une tension proportionnelle.

 

Le rapport de transformation (ratio entre la tension primaire et secondaire) est lié directement au ration nombre de spire amont et aval.

Les deux parties : primaire et secondaire auront un circuit magnétique qui traversera le bobinage primaire et secondaire. Cela afin de mieux diriger le champ magnétique et maximiser ainsi le rendement du transformateur.

 

Comment choisir son transformateur


 Afin de choisir son transformateur basse tension il faudra déterminer les éléments suivants :

  • - Les éléments liés au primaire : valeur de la tension, type de réseau (230volts monophasé…)
  • - Les éléments liés au secondaire : valeur de la tension, consommation des appareils (qui donneront la puissance de celui-ci), le type de réseau demandé, de la chute de tension ; et du facteur de puissance

Il existe différents types de transformateurs :

  • - Le transformateur de séparation
  • - Le transformateur de sécurité tension inférieur à 50v
  • - D’isolement
  • - Le transformateur médical
  • - L’autotransformateur

On considère de façon générale que deux démarrages, de produit alimenté, ne peuvent se produire simultanément (pointe de courant au démarrage). Au maximum, 70% des appareils sont en fonction en simultané. Attention il faudra bien sûr prendre en compte le lieu de l’installation.


Quid de l’autotransformateur

L’autotransformateur est un bobinage avec des sorties à différents endroits de la bobine, permettant de diminuer la tension. Comparé à un transformateur classique, il va être plus compact, il va avoir un meilleur rendement mais aura l’inconvénient de ne pas être isolé par rapport au circuit principal (courant de court-circuit plus important).


En résumé pour bien choisir votre transformateur, il faudra d’abord :

  • - Déterminer les éléments de consommation
  • - Déterminer leur tension d’alimentation
  • - Déterminer par rapport à la puissance, le mode d’installation (sur rail ou sur une platine)
  • - Choisir la gamme par rapport à l’utilisation et la sécurité que l’on souhaite